Mots-clefs

 

Je suis un danger pathogène
Une bombe lacrymogène
Ne portez surtout pas de masque
J’aime nous entendre, tous ensemble
De concert, faire de l’asthme

Je suis un pétard à mèche
Ne rangez surtout pas, vos briquets
J’adore flyer en skyrocket(s), baiser
Sur le sacrifice de vos cervelles

Je suis le feu et l’artifice
Ne vous considérez donc, surtout pas
Hors de la ZO-NE – safe, l’air pénard
Semblant marcher, penser, l’air libre

Vous êtes aussi de ma race
De vieilles bombes, au détonateur
Usé, mais encore à l’oeuvre
Par-delà les frontières
De deux guerres mondiales

Notre engrenage centenaire
Battant désormais au pouls
Plus subtil, mais d’autant plus tenace
Et crasse – de Third World War

Branchée sur l’Invisible Gun
Floating around, dansant
Sur les corps, les détonateurs
Tissés terreur autour du déclencheur

(Can you see bodies floating inside,
When the camera opens her blind wide eye?)

Une vraie leucémie
Gisant en nous, assourdissant
Le(s) sens, les tympans
À même le sang qui nous saoule
D’une existence de pataugeoire

N’appelez surtout pas, l’osto
Le Doctor, le spécialiste en étiquettes
En tous genres, à tout(s) prix
Le détonateur est déjà – enclenché

(ALERT CODE 1)
(      CODE 2)
(      CODE 3)
START COUNTING – NOW IS CUMMING

Nous sommes des bombes usées
Droguées à la léthargie, au virtuel
Et j’aime à mourir – m’imaginer
Le jour J de l’implosion extase
Toutes chairs moroses confondues dans l’air

Consumées et consumantes
Comme la braise oubliée
Lorsque soudainement, un passant
L’air bête et brebis

An Innocent Walker
A Modern Apocalypse
Reading the Wrong Bible
Allumera sa clope, as usual
Avançant d’un pas nonchalant
And tout en nous écrasant

Reading-Printing-Firing                                («BOOM»)   

 

Texte : La Tranchée
Audio:« Foley Room », Foley Room, Amon Tobin /« Knee Play 1 », de l’opéra Einstein of the Beach/ Glass – A Portrait of Philip in Twelve Parts, Philip Glass