Les « Cafés de la pleine lune » de Philémon Le Guyader aux Editions QazaQ

Nous sommes fiers de publier aux Editions QazaQ ce deuxième recueil de Philémon Le Guyader. Exceptionnelle poésie au cordeau, ciselée, d’une beauté impressionnante. Un minimalisme sidérant, sensuel, d’une précision et justesse époustouflantes. L’introduction au recueil est en elle-même un texte taillé dans un style remarquable :

J’essaye, toujours, de voir, de me voir au-delà. Hier
est déjà demain et, je survole la souricière où tu es tombé ;
ton choix. Tristan, tes regrets ne m’atteignent pas. Où est ta
belle mélancolie ? La démarche bleutée de Philippe Soupault.
Si tu le peux, lève encore les yeux et, regarde, regarde les
secondes présentes, marche dessus. Elles sont là, elles
t’attendent. Ce beau vol silencieux.

Cafés de la pleine lune qui est le second livre de la trilogie (NOIR et BLEU, Cafés de la pleine lune, Novembre à Prague) parue aux éditions DLC en 2006, est un ensemble de courts poèmes écrits à Montpellier et Copenhague, poèmes introspectifs et d’observation en huit parties différentes et complémentaires formulées des lettres O H V O Y A G E, il fait maintenant l’objet d’une reparution numérique aux éditions QazaQ.

Recueil « Cafés de la pleine lune » – Philémon Le Guyader – Editions QazaQ – ISBN : 978-2-492483-11-0

Philémon Le Guyader est un poète, éditeur et comédien français. Il est le fondateur de RAZ éditions en 2015, structure spécialisée en poésie et livres d’artistes qui publie des auteurs français et étrangers sous forme de différentes collections, il a fait des apparitions dans des films tels que Stella (2008) de Sylvie Verheyde, Demain dès l’aube… (2009) de Denis Dercourt, L’armée du crime (2009) de Robert Guédiagian, Rester Vertical (partie de la sélection officielle du Festival de Cannes 2016) d’Alain Guiraudie.

« ! », nouveau recueil graphique de Charles-Eric Charrier aux Editions QazaQ

« La pompe à gaz et lettres d’Or
Attise mon œil.
C’est sur l’horizon, impeccable
Et non asphalté que ce rayon oculaire
Se perd. Mine de rien !
Je, regarde mes connexions neuronales
Fonctionner…
Je regarde mes connexions neuronales
fonctionner…
Les poches pleines d’allumettes
Sans aucune intention
Visible à l’horizon
Je flotte
Le Vent
Je mange un sandwich dans un environnent urbain.
Les cafés sont fermés pour cause de masques.
Pétrole ! Il y a comme du pétrole.
Les pierres, de très haut, regardent la mer.
Elle les frappe jusqu’à les modeler.
Des arrondis, des angles, etc…
Des perles de cailloux
Des perles de cailloux
Des perles de cailloux »

Dessin/Texte : Charles-Eric Charrier

« ! » est une immersion dans les paysages imaginaires de Charles-Éric Charrier. Les territoires défilent, des rondeurs, des cascades douces, des abîmes vertigineux, des vers au cordeau comme autant de fulgurances poétiques. Un texte de toute beauté, en introduction de cet univers dessiné. Ce monde au bord, avec ses rochers et ses cailloux amoncelés, en sculptures mentales, s’imposent dans toute leur simplicité apparente, cet équilibre plus jamais sublimé. Et s’inscrivent dans le cycle graphique de Charles-Éric Charrier comme la toile de fond d’une pensée profonde.

« ! » – Recueil graphique de Charles-Eric Charrier – ISBN : 978-492483-15-8

TEOS & HAIKUS du Jeudi

GRMPHHRRRAAAARGRHH !!!!!


Quand on est sur le point de …
Ça, c’est le meilleur moment !!!

LE NOM DES FIGURES ? PITIÉ !


Une planche de bois et des roues, j’abandonne le monde moderne et je reviens à l’essentiel…
un peu de patinage excentrique … beaucoup d’action , peu de bla bla … le genre qui me va !
Exploration intrépide, skatebourde mais … aïe aÏE AÏE !!!!!!

UNE OEUVRE PAS D’ART


Voilà qui fera le plus grand bien !

JE SAIS C’EST TRISTE, MAIS JE ME CONTREFOUS DE JOHN CONSTABLE !


J’ai juste envie de m’amuser !

EN SCOOTER JUSQU’À L’EXPO’


L’expo’ bof … mais le scooter trop bien !!

NICHT DIESE TÖNE


C’est amusant de jouer … voilà une vérité !

Textes/Illustrations : Cyril Pansal – Merci toujours Stéphanie Siou

Poèmes Divers

La Teuf

La teuf là
La boom la la
fête le bal la
Néfertiti
banane Libre
J’ai rien comprise
Étoile est morte mais nous éclaire, c’est logique…
Anubis protège Kelly qui protège Anubis ou Isis
Je ne sais plus
Térébenthine a la rage ronge neurones
c’est fini tout ça
On veut du Raw du pire 100%
Isis douce ou Iris oh je sais plus …
Et je veux être une chienne andalouse
Manger des croquettes et qu’on me fasse pas chier
Ouais surtout qu’on m’fasse pas papa.

Le Matin

Le matin
Prise au piège
Flashback et puis on est pas
Remise d’avertissement d’y hier
How to get back to beauty
bonjour butée flyer
J’ai pas encore reçu you mais
Tu vas bien je croise mon numéro de chez vous mon ami

Deux Cailloux dans une ville loin de leur montagne

Le monde n’existe pas. Il y a une autre réalité que notre cerveau ne voit pas.
Est ce que je vais comprendre tout ça un jour, bordel !? Et le photographe
dans la poche, bingo clic clac. Un cliché! Et clic clac tu fais la gueule ! clic
clac tic tac. Le temps file avance et la dispute entre deux cailloux ne s’arrête pas.
Deux cailloux dans une ville loin de leur montagne.

Textes/Toiles : Charlotte Van Kemmel