Mots-clefs

pieces-detachees

I-
Une pièce enfumée
Par le soir – à cette
Heure échappée de
Quelque part – sûrement
D’un quartier en hauteur –
Un de ceux qui déboulent
Dans la mer…Mes yeux
Ne voient plus son ombre –
Je me dis c’est bon signe
Mais c’est faux – va chier
Avec tes démons – sur ce
Monde tout en nuances –
Bientôt le créateur va
Lâcher les fauves – hurler ?
Plutôt tout en silence…
C’est ainsi : je la ferme –
Avec ces gus la parole est
Une insulte qui s’écrase
Contre les façades…Une
Putain d’alerte…Ils se
Mettent à l’aimer…Les cons –
Ils se mettent vraiment à
Chérir cette misère humaine –
C’est un constat rien d’autre
Qui poursuit sur sa lancée…
Traversant des squares et
Des corps – transpercés comme
Ca…Pour un regard –
In a public place

II-

De commune mesure
Au sentiment de crise
Debout effrayé
Tout entier affligé
Je sais trop
Qu’à la pointe d’un
Soleil peut apparaître
Un noir si profond
Qu’une prière écarlate
Ne réduit pas
Ici nulle tristesse
Plutôt l’entremise
D’une épée au-dessus
De ma tête

 

Texte et photo : Yan Kouton