Aneta Lis-Marcinkiewicz

vous aurez la colère de vos mômes
sur vos paupières invalides
vous chuterez
par l’absence des regards

un homme s’est déguisé en homme

__________

il n’y a que du lourd
nos légers manques d’air
qui plombent notre poids

__________

ô les gens
dans le simplement vivre
cette rivière
à délaisser les rives
et préférer les courants
j’ai l’émotion de l’eau
cette chaleur liquide
qui rend les sucs et l’eau

redevenir poisson

__________

comprendre
ce n’est pas par le vocabulaire
c’est par l’image et la trace que laissent les mots
__________

dans la fatigue du lire
la chaleur diluée
et la sueur des mots

__________

sur une scène
presque perdue
derniers sourires d’enfants
ils vont veiller
sur mon été
pacifié
mélancolique aussi
j’attendrai l’automne avec
présence

sans être là

___________

l’aube
et toutes ces belles absences ébauchées
comme le silence des flammes

__________

à nos propres pièges
enchâssés
les fers mordant
les mots sincères
l’homme sans bouche
seules les lèvres
assiégées de mensonges

__________

qu’il n’y a que le temps
qui digère l’espace
le reste est superflu

__________

c’est ainsi qu’il peut geler
au début de l’été
dans un autre cœur comparse
mais ce n’est pas le froid
le révélé
le nécessaire instruit
la chaleur sous la glace

__________

Texte : Zakane
Photo : Aneta Lis-Marcinkiewicz