FERIEN

Trains côte à côte

File d’attente pour les vacances

A vos marques … prêt ?

Partez !

CRÈME GLACÉE

Les chalets suisses se font chalets japonais

Grande beauté de drapeaux flottants dans le vent  … vanille-fraise*

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 09)

FÜR IMMER !

Au bord de l’eau

Allongé dans l’herbe

Je regarde les nuages

J’écoute du funk allemand*

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 02)

QUINZIÈME JOUR

Juste à côté de moi, un chien joue avec un bâton …

il en faut toujours peu pour être heureux !*

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 15)

LA PLUS BELLE VILLE DU MONDE

KM KM

rouler rouler …

sortir du tunnel

Et puis je laisse la vie entrer en moi …

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 01)

ZYTGLOGGE

En ce mois doux, japonaise ne veux pas lâcher sa glace !*

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 05)

MIGROS MARKTGASSE

Comment ça ‘’ Il n’y avait plus de Rüblitorte !?! ‘’

Mais oui

Mais non !

Bon … ça fera quand même l’affaire !

NUAGES ET CRÈME GLACÉE

Les réponses étant là, il n’y a donc aucune question à se poser.*

(*Démarre la jeep – page 90)

ICI, NUL DRAME DE L’INCRÉDULITÉ

Le Croire donne accès au Voir

SE LAISSER CRÉER

Faire la connaissance de ce qui naît du silence

HA BRAKHA DABRA !                                        הברכה דברה 

Tour de magie définitif, oubli de soi, de moi, de nous, de vous, de tout.

Ainsi, disparition volontaire. Vous n’allez pas me manquer.

La bénédiction à parlé !

DERNIER ARRÊT, TOUT LE MONDE DESCEND !

Palmiers sous ciel bleu , palmiers sous ciel orange

Au loin, déclin puis disparition. Adieu sans regret aucun à l’occident décadent.

Quand on aime la vie, on veut pouvoir continuer de vivre !

YÛGEN &  MUSIQUE DES ANNÉES FOLLES

Sans à-coups, le flot du temps – rapide ou lent – Elégant.

Le silence d’un mouvement puis sa disparition – en toute sérénité.

Encore – j’espère –  tant de belles choses à voir et à faire avant le train retour :

Remerciements & Bénédictions – Que Dieu nous prête vie !

JE N’EXPLIQUE JAMAIS RIEN*

Rien de plus beau que

vert la terre

bleu le ciel

rouge le train !

(*Bernastrasse, adoncques ainsi rouler skate – page 33)

Ecrit par Cyril Pansal

(Merci vilmal Michel Féraud !)