Mots-clefs

photo-cosaques1

En tout lieu
qui s’annonce
je vois trace de
ton étendue,
peau d’albâtre
douceur irradiante.
Je vois trace de
tes sillons, de cette
vie qui court sur
la peau, qui nous
laisse sur le flanc,
ou nous relève et
nous relance, dans
un mouvement
que l’on voudrait
perpétuel, mais
qui ne l’est pas, qui
ne l’est jamais.
A moins qu’il
s’élance dans l’
intention de nous
survivre, comme
l’éclat de certains
corps, qui s’
éternise après leur…

photocosaques2

 

Texte et photos : Yan Kouton