Tags

La nuit palpite

de quel pacte hypnotique
se sont levés
les pigments matin

déchirures
plicatures
froissements

aplats transparence
rêves frangés
du sang de leurs meurtres inavoués

la nuit est noire
la nuit est bleue
océan sous les paupières

ah s’allonger et puis rouler rouler sans cesse
dans l’abîme
velours nocturne

 

Texte et peinture : Lan Lan Huê