Tags

Teruel-3

Ci-dessus:  la photo dont je coupais l’image intrigante, discutée dans l’épisode d’ hier.

L’armée de Franco était une drôle de bande.  Les Maures, avec lesquels il était venu de Maroc en juillet 1936, des membres de la Légion étrangère, des détachements de la  Guardia Civil du nord-ouest ; les requetes (milices Carlistes, paysan-soldats monarchistes).

Pendant les articles prochains on les verra de plus près. Ici, ils prennent du repos aux environs de Teruel avant de suivre les troupes d’avant-garde pour la bataille finale. Il faisait très froid. La lumière, sous un ciel bleu, était éblouissante.

Teruel-6

Teruel-10
Teruel-7Teruel-5
Teruel-8
Teruel-9

Sur le drapeau de la Guardia Civil : la tête de mort, Totenkopf

(à suivre)

Texte: Jan Doets , qui a retrouvé les 26 négatifs, par hasard, dans une enveloppe du Bar Basque à Saint-Jean-de-Luz, cachant un coin d’une autre enveloppe, sans inscription aucune,  autre qu’un cachet de la censure franquiste, parmi de la paperasse pas archivée de F.C. Terborgh. Une étude minutieuse des détails me convainquait que les photos furent prises pendant la bataille de Teruel. Tous les droits sont réservés.