Tags

la politique des nerfs
et les veines affolées

regarde le vent
renifle
le lampadaire tombé

à tes genoux
sous fumées fumigènes
un autre jour
une aube verte
noire
rouge

la belle ornière

à s’émerveiller
des chardons nouveaux
qui bordent nos caresses

 

Texte : Zakane