PENNSYLVANIE

Les hommes sont pathétiquement alourdis

D’un poids qu’est leur vie je crois

L’ennui, la paresse, le sport à la télé qui étourdit

L’alibi des matches sans fin pour ne pas lever le petit doigt

L’un fume trop et ne parle pas

Les autres ronflent, avachis dans le sofa

Dans la cuisine, les femmes s’occupent à nettoyer les plats

C’est le premier janvier 2003

Je m’épuise à palper les contours lisses de cette journée

Qui n’en finit pas de supplier de vouloir crever

Les enfants s’ennuient aussi un peu entre deux sodas

On évoquera les soldes, le courage des soldats

Dehors, la neige est sale et les néons brillent d’espoir

C’est la fin des repas gras et sucrés, on se dit tous bonsoir

« USA » est un court recueil de poèmes et de photographies à télécharger ici :

Textes/Illustrations : Eric Tessier