Mots-clefs

inmost-being

Aux lointains passages,
égarements dont nul
n’aurait su dire la
destination. Finale
probablement…Comme
tout un chacun peut
l’entendre battre,
cet organe en lieu et
place d’une vie dévaluée.
Aux détails qui auguraient
d’un avenir expédié.
Mais ton horizon, celui
qui se déploie dans tes
yeux, parfois assiégé…
Cette main douce venant
éloigner les spectres,
je m’en détourne
de ce pays désincarné.
Tant de choses à te
dire, classées parmi
les images pendues.
Mais elles passent,
je l’apprends, elles
s’effacent. Tes yeux
pour s’en convaincre,
et les miens teintés
de regrets à peine visibles,
j’aime à le croire, mais
je sais bien qu’on les
voit. Les cendres d’un
long passé de coups.
Si plein d’embûches.
Ce long passé qui
prend fin.

Texte et photo : Yan Kouton