Mots-clefs

rempailler les calaos verts aux cimes

armer de plomb le bec de ces dieux

qui trompettent

là-haut dans un ciel

sans visions

c’est le noir de leurs ailes

contre l’amer du temps

l’insensé blanc de ligne

ce calvaire

à monter d’un vol lourd

en festons

gravir le vent de sécheresse

l’entendre clamer que rien

la nuit et les déserts

les circonvolutions d’abîmes

tout va si loin parfois

où nous ne sommes pas

que vivre est dur comme la pierre

on mesure la distance intime

des êtres à soi des choses

dans le visible

l’incertain

tandis qu’ils vont souvent par trois

sur les grands arbres en faîtes

de leurs voix folles

dire que nous blessera

demain

 

Texte : Serge Marcel Roche