Mots-clefs

Si l'amour

‘Si l’amour n’existe pas, O Dieu, alors qu’est-ce que je ressens?
Et si l’amour existe, quelle chose est-il, qui n’est pas le néant?

Pétrarque

madrigali

 

je te savais l’orage
les vents ont soufflé sur le feu
mon désir !         . à voix seule

en pliure des voeux
le dommage collatéral me recrache
et en cendres je demeure le roman

inachevée de tes regards
j’attente aux floraisons de formes
mille doux lieux de mes pensées

j’écrirai mes yeux sans pleurs
brûlés à tes merveilles ils viennent
poignarder là

sous les pages presque blanches
les mots
amorosi

tu vas et je viens
je vais tu-viens-tu
allées et venues

heures argentiques qui tapissent la peau
intime de mon coeur téléobjectique
de ces photographiques morts

réseau de veines pourpres sans cris
aller venir en la chair des mots sang
dédale polyphonique d’un naufrage

sans berceau

ô mon amour perte de toi
non arriva non arriva
extirpe l’or de la chape

 

loosant toute grammatismale
perte de voix madrigala
non m’arrima non m’arrima

 

levée cambrée au ciel la mer
aiguë n’a qu’à, s’étale
jusqu’au mirage , horizontale

 

lève l’intime dramaturgie
dessous la brisée légère
non marina non marina
je me savais l’otage feu
les vents ont soufflé
mon désir !           . à voix seule .

 

Martine Cros,
à Dijon, le 21 novembre 2015,
(poème inédit pour les Cosaques des frontières
à l’orée de l’amour et de l’attentat)

Peinture:
VUE SUR ARCONA À L’APPARITION DE LA LUNE – CASPAR DAVID FRIEDRICH