Mots-clefs

Femme Cauchemar Blog

Quelques jeunes se trouvent ensemble dans un séjour haut et sombre, illuminés par la lumière pâle d’un soir d‘octobre. Les lampes ne sont pas encore allumées. On danse.

C’est le hasard qui les a réunis, personne ne se connaît l’un et l’autre. On regarde dehors, quelqu’un ouvre une fenêtre et crie :

“Écoutez ce vent, quel orage !”

La musique commence. Une valse. Les couples dansent. Les coups de vent soufflent au rythme de la musique.

Une très jeune femme danse avec lui. Elle est habillée en noir, légèrement, son dos est presque nu. Le vent lui tombe dessus par la fenêtre ouverte.  C’est impossible de la protéger, l’air a saisi ses poumons, elle devra mourir.

Il garde sa tête entre ses mains, ses cheveux noirs,  son visage doux et rouge. Elle sourit tandis qu’il caresse ses joues sans cesse. Il l’aime, mais il ne peut rien faire pour elle. Elle meurt.

Quelqu’un l’appelle pour venir vers la fenêtre ouverte.

“Voilà, regarde ! Paris !”

Il regarde et il voit une place large, des arbres nus par ici et par là et l’asphalte mouillé qui brille. Des maisons sombres autour, sous un ciel verdâtre.

Il n’y a plus de vent.

 

Texte : Jan Doets