Mots-clefs

 

slb1

Je n’ai jamais su, jamais vu ta ville filante. Sur les bords d’un fleuve. Les bords au cordeau des lignes éclairées. Vers le nord de l’Europe ou son cœur. Je n’ai jamais su, jamais vu ta métropole aux arrêts. Si propre si riche vue d’ici. Si belle aussi d’espaces au cordeau Bickford. De ces mèches invisibles.

Ce mouvement
parfois sentir qu’il
entraîne – oh vers
l’ailleurs, entrelacs
de nos bras, bientôt.
Le suivre dehors,
à l’intérieur – sa
fumée blonde,
s’échappe et m’
éreinte. Me
parfume et m’
éloigne un moment.

J’avale les secondes
les minutes …Le
reste, pour qu’enfin
nous. Fervent
dessein donnant
le frisson, presque
farouche, que j’arrive
à entendre, d’un
soupir, de sa place.

Qui doit sceller d’
un geste nos regards
et voir s’effondrer
les repentirs, les
abaissements.

Maux premiers
d’un état vaincu.
Inaccessible de nos
lieux enlacés.

slb2

 

Texte et photos : Yan Kouton