Mots-clefs

Final Couv Rien te dis-je smal

Existe-t-il un monde QazaQ hors des blogs littéraires, hors des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook? Oui, il existe. Sur ma liste de clients, la plupart des noms et adresses restent pour moi ceux d’inconnus, car en quatre années je ne les ai pas remarqués malgré mes 800 abonnés Twitter et 200 amis Facebook.

C’est de ce monde réel que j’ai reçu, il y a quelque temps, un chapitre d’un roman inédit. Touché, j’ai invité l’auteure à m’envoyer l’entier de son manuscrit, travail qui m’a impressionné. Je lui ai donc proposé de le publier. Ce ne fut pas facile de convaincre l’auteure car elle n’est pas prête à abandonner son anonymat. Mais j’ai réussi.

J’espère bien que vous allez télécharger ce livre en grand nombre.

Olivia Lesellier est une enfant du Calvados. Française aux origines entre-tissées, il faut peut-être chercher son goût pour les sonorités et saveurs étrangères dans sa généalogie où se croisent des gens du voyage et des artisans de souche normande. Après des études en archéologie interrompues par des épisodes d’instabilité existentielle, elle devient agent commercial dans une entreprise internationale d’importations de produits orientaux. Un licenciement dû à la restructuration de son entreprise la jette du jour au lendemain à la rue. Le hasard de rencontres bienveillantes l’aidera à se remettre à flot.
Elle vit désormais à Paris où elle travaille dans le développement des échanges culturels entre les pays indo-persiques et la France.
Rien, te dis-je est son premier roman.

Dans le préambule de son roman Olivia Lesellier écrit :

« Parfois, l’existence prend d’étranges chemins. Pour la plupart des gens, elle est tranquille, calme à crever. Mais il arrive aussi que sous la fausseté de certains parcours, la vie se cabre comme un cheval sous un mauvais maître. Elle secoue jusqu’à ce qu’on en tombe.
Maria a chuté. Il fallait tout effacer et s’en mourir ou alors accepter le guide que le hasard lui offrait…
Comme elle, je fus lourdement désarçonnée. Je n’aurais pas cru qu’en commettant un délit, je puisse me trouver à nouveau debout.
Rien, te dis-je… est une histoire, faite de mots qui relèvent. »

Vous pouvez télécharger ce roman sous : http://www.qazaq.fr/pages/rien-te-dis-je/
et consulter la page de l’auteure ici : http://www.qazaq.fr/pages/olivia-lesellier-paris-fr/
N’hésitez pas de consulter la nouvelle page ‘catalogue par genre’ et de commander d’ autres livres de nos jeunes Éditions QazaQ : http://www.qazaq.fr/catalogue-par-genre/ Voir aussi : http://www.qazaq.fr/livres-et-auteurs/

Je vous souhaite une bonne lecture,
Jan Doets, éditeur