la situation

C’est curieux comment le beau hasard me frappe toujours au bon moment, d’une façon totalement inattendue.

Inattendue ?

Un ancien boss américain m’a dit une fois quand il me complimenta pour avoir fait quelque chose que moi je pensais n’avoir découvert que par hasard :

“Luck hits those who are prepared”
(le beau hasard frappe les bien préparés)

Donc de quel hasard s’agit-il aujourd’hui, demandez-vous ?

Les premiers vendredis  des mois, je me méfie de poster des billets, car je sais que tous les amis ne s’occupent que des Vases . Ils sont trop occupés pour visiter le fort Bastiani des Cosaques ! Comme pour les deux occasions mensuelles précédentes, j’attendais de voir si une idée vasculaire me tombait dessus pour  un bidule pour le premier de novembre. Tactique de diversion. Et voilà.

Il y a une semaine me visita Monsieur Vaas, maître de la haute fidélité. Il vit près de la plage de Domburg, lieu favori de Piet Mondraan qui y aimait ‘la lumière de Zélande’, la vue, la plage.

Vaas est Vase, en traduction française. Pourquoi venait-il ? Pour me connecter mieux à la France, entre autres. J’ai une parabole TNTSAT (c’est normal, je vis à l’extrême nord de la France selon les Ducs de Bourgogne du 15e siècle, et je fais comme mon voisin français de Franche-Comté). Suis connecté aussi au câble local. Ça fait deux décodeurs. Suis audiophile, vidéophile, stéréophile, francophile, tous les fils. Joue les LP. CD. VHS. PAL. NTSC. DVD. Mais depuis quelque temps, je ne jouais plus rien. Mes appareils étaient en grève.

Pendant les dernières dix années,  l’installation chez moi était devenue une jungle (photo). Monsieur Vaas est venu  pour m’aider à débrouiller un enchevêtrement inextricable de câbles et connexions.

Il était toujours l’importateur néerlandais des haut-parleurs français superbes Elypson et après que cette ancienne firme se soit arrêtée en vendant son nom, il continue de les vendre, puisant dans son grand stock d’avant et de les restaurer, pour cela il achète même de partout des Elypson anciens de haut de gamme et les revend remis en état supérieur.

Chez moi il a ajouté un appareil mystérieux pour mieux me connecter avec la France et enlevé trois autres, je ne vois plus guère des câbles pourtant je puis maintenant faire plus qu’avant. Un magicien. Tout marche.

Je peux même regarder des sites internet superbes comme medici.tv sur ma TV. Écoutez. Je reçois leur HiFi via mon WiFi sur mon iPad qui les passe par le WiFi vers mon Apple TV, qui les passe par câble HDMI vers ma TV analogue plasma grand écran. Capito ? Des émissions live de Paris et New York dans le séjour. Le bonheur ! On ne dort plus.

Monsieur Vaas est un vrai vase communicant.

Texte et image : Jan Doets