Tags

Couverture Promenoèmes -1

Je souhaite une bienvenue toute spéciale à Claude Meunier, premier auteur  rejoignant les Éditions Qazaq sans être du giron du blog des Cosaques des Frontières. J’espère qu’il ne sera pas le dernier!

Il a été édité chez Plon (1991, un essai), Grasset (1993-1997, deux romans et un essai), L’Amandier (2008) et Le Seuil (2011) avant de décider de ne publier que sur ligne.

En juillet 2012, il a expliqué sa décision clairement lors d’une journée d’études « Auteurs et numériques » organisée par l’Agence Rhône-Alpes pour le Livre et la Documentation (l’ARALD) et dans un excellent interview par Anne-Caroline Jambaud chez Rue89Lyon : Claude Meunier, écrivain: « je préfère être sur internet que poireauter boulevard Saint-Germain ». Il a dit de son blog, Editions du balai qui date du début de 2102 : “mon site, c’est mon livre”.

Les Éditions QazaQ sont fières d’accueillir Claude Meunier avec le livre :

Promenoèmes : j’invoque les séances et autres textes.

Je cite un paragraphe de sa préface :

«… on remarquera également que le promenoème traite ordinairement du temps qu’il fait, sorte de météo sentimentale, et de l’état du ciel, et de l’écoulement des fleuves. Il pleut, il nuage, il vague ; des quais, des écluses, des ponts. Quelques uns de chemins de fer. Des gares… C’est la première des contraintes de ces formes fixes : une contrainte de tonalité, dans les gris ; ça bruine, ça flotte, c’est aérien. S’il pleut aussi souvent dans la poésie c’est que, voyez-vous, depuis le Purgatoire (XVII, 25) de Dante, l’imagination a partie liée avec la pluie : ‘ … poi piovve dentro all’alta fantasia…’ (que Calvino propose de traduire par : ‘… puis dans ma haute imagination tomba comme une pluie…’)»

La couverture de son livre reflète de telles pensées.

Claude Meunier : http://www.qazaq.fr/pages/claude-meunier
Son livre, Promenoèmes: http://www.qazaq.fr/pages/promenoemes

jan doets
éditeur

Note:
Paiement par PayPal; ou directement par carte de crédit si vous n’avez pas un compte PayPal.