Mots-clefs

Teruel-25
Entre le 15 de décembre 1937 et le 22 février 1938, la ville de Teruel changea plusieurs fois de mains et subit de lourds bombardements de l’artillerie et de l’aviation. Au début, les républicains étaient en train de gagner. Le 22 de décembre, Robert Capa et  Ernest Hemingway accompagnèrent les troupes et les chars qui atteignirent la Plaza del Torico. Une contre-offensive des nationalistes, commencée le 9 janvier, terminait avec la chute de la ville le 22 février. Il est estimé que la perte humaine totale de la bataille aux environs et dans la ville s’est élevé à  57000 morts (nationalistes) et 85000 morts (républicains).

Teruel-30

À gauche: la tour mudéjar de San Martín. Le grand édifice à droite, je pense, est le Seminario Conciliar.

Teruel-29

La Escalinata

Teruel-27

Teruel-28

FIN

Texte: Jan Doets , qui a retrouvé les 26 négatifs, par hasard, dans une enveloppe du Bar Basque à Saint-Jean-de-Luz, cachant un coin d’une autre enveloppe, sans inscription aucune,  autre qu’un cachet de la censure franquiste, parmi de la paperasse pas archivée de F.C. Terborgh. Une étude minutieuse des détails me convainquait que les photos furent prises pendant la bataille de Teruel. Tous les droits sont réservés