Mots-clefs

FINAL Couverture  Strasbourg verticale

Février 2157

Moi, le fonctionnaire ne quittant jamais le cuir de son fauteuil, j’ai fait une bouleversante rencontre. Mon histoire est si particulière que je veux vous la raconter. Un événement qui changea ma vision de la mort, du temps et de l’existence.

Cela se produisit le jour de mon déménagement. Pour la première fois depuis des années, je devais sortir et traverser Strasbourg dans toute sa longueur. J’étais à l’arrêt du train banlieue Sud direction centre Nord. Et là, voyageuse inattendue, faisant les cent pas de l’attente, Daphné. Dans cette ville violacée aux épais murs Renaissance, sa silhouette voûtée et sombre, tout en laine des pieds à la tête, attira mon regard. Et comme je n’ai jamais eu d’éducation, probablement l’ai–je alors regardée trop fort. Intensément. Comme on est fasciné par les bestioles, le malheur ou l’inadéquation d’un long baiser donné en pleine rue.

Nous étions incongrus, sur cette place pavée qui servait de poste d’entrée à la rame périphérique. Personne, c’était la norme, et moi ou elle, le truc qui sortait déjà de l’ordinaire.

La ville, je la parcourais depuis une éternité. Pourtant, pas plus d’une dizaine de fois me semble–t–il, pas plus non, je n’y ai vraiment rencontré quelqu’un.

… ainsi commence ce roman captivant d’Anna Jouy, téléchargeable gratuitement ICI .