Mots-clefs

Liu Tsung yuan 柳宗元 (773-819) fut un poète et penseur érudit. Il faisait partie des rénovateurs politiques qui avaient perdu le pouvoir et fut exilé à l’âge de 33 ans dans le sud de l’empire. Après plusieurs retours sur la scène politique, il fut exilé à nouveau chez les barbares dans le lointain Kuang si. Ce fut là qu’il mourut.

je puise l’eau glaciale pour rincer ma bouche

purifier le cœur secouer l’habit de poussières

je prends un livre en feuillets de bambou ocre

je quitte la salle de l’est pour méditer et lire

la source des mots jamais on ne s’en lasse

traces et illusions sont les pas de l’homme

de tout cela mes souhaits sont en accord

cultiver ce qu’on est comment faire ?

en écho la cour reste silencieuse déserte

la mousse se confond au vert bambou

le soleil sort et ne lève pas la brume

pins et cyprès lubrifiés sont frigorifiés

libre de paroles vaines

le cœur comblé joyeux

 

 

Transcription : l’apatride